4.1.4 - Votre position dans cette structure

 

Précisez votre position dans cette structure.

 

Présentez et commentez vos principales fonctions et/ou responsabilités.

Si la nature de vos fonctions a évolué au fil des années, faites état des évolutions marquantes.

 

Identifiez vos principaux interlocuteurs au sein de votre structure et présentez la nature des relations que vous entretenez avec eux.

 

            Le dispositif de l'ITEP la Mayotte est conçu selon le principe du triptyque thérapeutique, éducatif et pédagogique, étant bien entendu que le champ d'action de ces trois domaines interagissent de manière sans cesse renouvelée, mon action, en tant qu'éducateur spécialisé, se déploie plus particulièrement sur le versant éducatif de ce dispositif.

            Mon action au quotidien s'effectuait en lien avec tous les membres de l'équipe éducative (composée d'éducateurs spécialisés) aussi bien qu'avec ceux de l'équipe pédagogique (composée pour sa part de professeurs des écoles spécialisés) qui ne forment au bout du compte qu'un seul et même groupe de travail, en contact quotidien avec les usagers. J’étais d'ailleurs amené régulièrement à intervenir en classe pour aider tel ou tel enfant dans un accompagnement individuel ou lors de passages particulièrement difficiles pour lui.

            Je participais concrètement (aussi bien que symboliquement) au quotidien des usagers, à leur accompagnement sur le lieu de vie (appelé pavillon du fait de sa configuration de petite maison indépendante) en dehors des heures prévues pour la scolarité: les moments de repas, de lever, de coucher, d'hygiène, de jeux, de détente ... Autant d'occasions pour les usagers, dans un cadre sécurisant et bienveillant, d'expérimenter leur relation aux autres, à la loi, aux règles, à eux-mêmes.

            J’étais également en charge d'élaborer, d'organiser et d'animer sur deux après- midis des activités structurées en accord avec le projet personnalisé de chacun, fonction de leurs besoins et envies.

 

 

En outre, chaque éducateur était réfèrent du projet personnalisé d'un certain nombre d'enfants du groupe. Il s'agissait de participer aux réunions de synthèse en collaboration avec l'ensemble de l'équipe pluridisciplinaire, de dégager les problématiques liées à la situation de l'enfant, d'établir des axes de travail, des objectifs, de concevoir les moyens de leur mise en œuvre et d'en évaluer les effets. Le travail d'élaboration et de restitution se faisait avec la participation de l'usager et de sa famille (ou responsable légal). À mon arrivée, j'étais réfèrent du projet de trois enfants, la seconde, le chef de service me confiait la responsabilité du projet de deux usagers supplémentaires, considérant le travail de l'année précédente.

Cette responsabilité de référent était autant un travail d'analyse, de problématisation et de coopération, qu'un travail de coordination entre tous les membres de l'équipe, je faisais office de porte- parole, chacun ne pouvant intervenir lors des réunions. Il s'agissait alors d'une place centrale qui nécessitait de connaître les positions de chacun et de les transmettre sans les interpréter. C'est la chef de service qui me guida dans cette fonction particulière qu'est celle du référent et fut donc une interlocutrice privilégiée pendant ma période d'apprentissage. Elle était présente également lors des rendez-vous avec les familles et partenaires.

 
   

 

 

Dans un souci d'homogénéité et de cohérence (pour éviter les doublons par exemple) c'était l'assistante sociale qui coordonnait les prises de rendez-vous et contactait les personnes concernées. J’étais donc en lien étroit avec elle, d'autant qu'elle se révélait être une mine d'informations précieuse concernant de multiples détails du dossier des usagers.
Un lien important pour évoquer l'évolution ou l'état d'esprit de tel ou tel, était celui que je pouvais entretenir avec les psychologues de l'établissement. Leur point de vue ainsi que l'éclairage qu'elles pouvaient apporter était précieux dans ma pratique et mon rapport quotidien avec certains enfants, sans compter bien entendu leur expertise professionnelle lors des synthèses.